Contactez-nous

Une campagne organisée par le CCCA-BTP, mobilisé avec les professionnels de la construction.

Suivez-nous :

Jour 3

Partager

Dernière ligne droite avant le coup de sifflet final !

La tension était à son comble ce samedi matin sur tous les stands du pôle BTP pour ce dernier jour des finales nationales ! Pour les compétiteurs, l’enjeu était de taille : remporter un maximum de points dans la dernière ligne droite et décrocher leur place dans l’Équipe de France des Métiers pour la finale internationale de la Compétition WorldSkills à Shanghaï. Jusqu’au décompte final scandé par les membres du jury et supporters gonflés à bloc venus soutenir leurs champions. Ils ont tout donné car, à ce niveau d’excellence, chaque détail peut faire la différence !

Une épreuve vertigineuse !

Ce samedi matin, la tension était palpable chez les charpentiers ! Et pour cause : après avoir pris du retard sur les deux premiers modules, les candidats ont dû accélérer la cadence pour le troisième module de l’épreuve. « Le premier module consistait à réaliser une structure sur poteau, le deuxième la charpente et le troisième un banc à greffer sur le pied », explique Quentin Tharreau, expert métier en charpente. Il ajoute : « C’est une épreuve exigeante, qui requiert un niveau de technicité élevé, avec un tracé de charpente très complexe et une recherche de coupe compliquée sur la partie triangulaire. »

Les compétiteurs ont ainsi passé beaucoup de temps sur leurs tracés, réalisés sur un panneau de deux mètres sur deux. « Aujourd’hui, les tracés se font à l’informatique, mais un charpentier qui maîtrise le tracé sur le sol sait tout faire ! Cette partie géométrique est au cœur de notre métier », conclut-il.

Une finale très béton !

Cinq binômes du métier de constructeur en béton armé étaient présents aux finales nationales. Ils ont eu à réaliser quatre ouvrages en 19 heures 30 : un poteau de forme complexe coulé sur place et un élément préfabriqué en BFUP (béton fibré à ultra hautes performance). Un troisième ouvrage a consisté à concevoir un ouvrage en béton avec un coffrage manuportable : les abouts de voiles (coffrage facilitant la fermeture des arrêts de bétonnage) et le mannequin (élément qui permet de réaliser la réservation des baies dans le coffrage des murs banchés). Enfin, un speed module a été proposé aux candidats qui devaient assembler une armature à l’aide de ligature. La précision des dimensions, des angles, des alignements, de la planéité, des niveaux et aplombs sont les critères essentiels de notation.

Des compétiteurs jamais à côté de la plaque !

Sur les sept compétiteurs en lice à Lyon, les quatre ayant obtenu les meilleures notations hier et jeudi (travail en demi-groupe) se sont affrontés ce samedi sur une épreuve de précision. « Il s’agissait d’adapter un retour de cloison ossature métallique avec une plaque de plâtre, de réaliser l’ouverture et l’enduit », explique Christophe Pégné, expert métier en plâtrerie et construction sèche.

Ce challenge a conclu une épreuve très complète, permettant aux compétiteurs de montrer tout l’éventail de leur savoir-faire de plâtrier-plaquiste. Pause de plaques de plâtre sur ossature métallique, travail d’un motif avec de l’enduit, réalisation d’un sujet libre en relief à base de plâtre : leurs capacités techniques, autant que leurs compétences esthétiques, voire artistiques, ont été testées.

Un travail d’équipe !

Dans les métiers des travaux publics, le travail en équipe est privilégié. C’est pour cette raison que l’épreuve aménagement urbain et réseaux de canalisations se fait en binôme. Les onze équipes en lice ont réalisé sur une durée totale de 20 heures un ouvrage de voierie urbaine, qui fait appel aux connaissances techniques demandées sur les chantiers.

La partie voirie concerne l’implantation, la pose de pavés et bordures, la mise en œuvre manuelle d’enrobé et de sable stabilisé, ainsi que le réglage de graves naturelles non traitées sur un terrain naturel reconstitué. Côté canalisation, les compétiteurs ont construit un ouvrage d’adduction d’eau potable et d’eau pluviale.

Retour en images

IMG_0424
IMG_1522
IMG_1534
Finale nationale de platrerie à Lyon le 15 janvier 2022
Finale nationale de platrerie à Lyon le 15 janvier 2022
IMG_1613
IMG_1620
IMG_1660
IMG_1711
IMG_1854
IMG_1865
IMG_1897
IMG_1913
IMG_2009
IMG_2019
IMGL1668
IMGL1672
IMGL1690
IMGL1712
IMGL1738
IMGL1746
Finale nationale de platrerie à Lyon le 15 janvier 2022
Finale nationale de platrerie à Lyon le 15 janvier 2022
Finale nationale de platrerie à Lyon le 15 janvier 2022
Finale nationale de platrerie à Lyon le 15 janvier 2022
IMGL1905
IMGL1908
IMGL1911
IMGL1915
IMGL1945
IMGL1955
IMGL2086
IMGL2093
IMGL2102
IMGL2120
IMGL2136
IMGL2189
Worldskills janvier 2022 Canalisations
Worldskills janvier 2022 Canalisations
Worldskills janvier 2022 Canalisations
Worldskills janvier 2022 Canalisations
Worldskills janvier 2022 Canalisations
Worldskills janvier 2022 Canalisations
Worldskills janvier 2022 Canalisations
Worldskills janvier 2022 Canalisations
Worldskills janvier 2022 Canalisations
Worldskills janvier 2022 Canalisations
Worldskills janvier 2022 Canalisations
Worldskills janvier 2022 Canalisations
Worldskills janvier 2022 CBA
Worldskills janvier 2022 CBA
Worldskills janvier 2022 CBA
Worldskills janvier 2022 CBA
Worldskills janvier 2022 CBA
Worldskills janvier 2022 CBA
Worldskills janvier 2022 CBA
Worldskills janvier 2022 CBA
Worldskills janvier 2022 CBA
Worldskills janvier 2022 CBA
Worldskills janvier 2022 CBA
peinture
taille de pierre
Left
Right

Le CCCA-BTP, membre associé de longue date de WorldSkills France, soutient les candidats du pôle BTP de la WorldSkills Competition.

La WorldSkills Competition rassemble tous les deux ans, au niveau international, près de 1 600 jeunes de moins de 23 ans, venus des cinq continents, qui concourent dans une soixantaine de métiers, dont ceux du bâtiment et des travaux publics.

En France, WorldSkills France coordonne les processus de sélection régionaux puis nationaux, qui aboutissent à la constitution de l’Équipe de France des Métiers qui défend les couleurs de la France lors de la compétition internationale.