Contactez-nous

Une campagne organisée par le CCCA-BTP, mobilisé avec les professionnels de la construction.

Suivez-nous :

Mario Bel, expert métier adjoint WorldSkills France

Partager

« Il faut être précis dès le début de l’épreuve »

Expert métier adjoint WorldSkills France, médaille d’argent à la 44e WorldSkills Competition à Abu Dhabi en 2017

 

La forme du sujet est assez inhabituelle par rapport aux autres années, cela permet aux candidats de s’adapter. Il s’agit d’une sorte de kiosque sous lequel il y a une assise, en forme de tabouret. La maquette est complexe à réaliser. La différence entre les compétiteurs se joue notamment au niveau des techniques adoptées pour le tracé de charpente : toutes les pièces de bois sont tracées sur le sol, chaque découpe est représentée. Si cette étape est mal faite, cela se répercute sur les autres. Ce travail nécessite une bonne vision de l’espace. Il faut être précis dès le début en recherchant la meilleure technique de traçage, et éviter les pièges, afin de réaliser des découpes parfaites. J’ai eu la chance d’animer le pré-stage métier charpente destiné aux candidats pour les préparer à la compétition de haut niveau. Je leur ai montré, entre autres, comment mieux s’organiser et aussi d’autres techniques pour mieux aborder le trait de charpente.
J’ai pu remarquer lors de cette finale, que certains candidats ont adapté leur façon de faire en mettant à profit ces conseils, cela fait plaisir et cela permet d’augmenter le niveau d’excellence.
La phase 1 de cette finale compte pour 40 points sur 100 au total, aucun classement n’est établi à l’issue de l’épreuve afin que les compétiteurs restent mobilisés et puissent encore s’améliorer lors de la 2e phase de la finale. En organisant cette finale en deux phases, l’objectif est de sélectionner le meilleur compétiteur pour participer à la finale internationale, il sera bien préparé et mieux armé.